La guerre des soutifs !

Soutien-gorgeSalut les filles ! Et les garçons, car j’aimerais que cet article puisse ouvrir les yeux de ces messieurs sur la triste réalité à laquelle sont confrontées leurs copines à petites poitrines pour trouver un soutien-gorge seyant. Enfin je veux dire par là, que ce truc de tourner trois heures en rond dans les magasins de lingerie ne ressort pas (que) d’un simple caprice, mais bien d’une galère réelle à chaque fois.

Toutes concernées

J’ai déjà parcouru sur le net plusieurs témoignages de femmes, jeunes et moins jeunes, qui se plaignent de ne jamais, ou bien une fois sur dix, trouver de soutien-gorge adéquat : quand on a trouvé la bonne taille (première épreuve, et non des moindres, pour les bonnets "minoritaires") c’est la forme qui ne va pas, etc.

Bon, lorsqu’on fait dans les extrêmes, genre bonnet A de fillette ou 95E, je veux bien comprendre que ça soit moins facile de trouver – même si ça n’est pas normal en soi de "galérer" autant pour un simple soutif et, pire encore, de le payer 90€ parce qu’on a le malheur d’avoir une forte poitrine... Même si je ne suis pour ma part pas dans cette situation, j’ai moi aussi un coup de gueule à pousser à propos de notre chère lingerie féminine. D’ailleurs, j’ai fini par me tourner vers les brassières de sport, vous allez comprendre pourquoi.

Un problème récurrent

Choisir son soutien-gorgeJe me demandais si ce n’était que moi, mais il se trouve que ma sœur a le même souci. Les soutiens-gorge de notre taille (80 ou 85B) sont facilement trouvables, mais toujours mal foutus. Ce que nous appelons "mal foutu" signifie une coupe qui ne nous va pas, même si je me pose de plus en plus la question de savoir s’il existe seulement des filles à qui vont ces modèles. Si c’est le cas, elles ne sont forcément pas de notre corpulence.

Bien que censées porter une taille de soutien-gorge plus que répandue, le B, nous ne trouvons jamais aucun modèle qui nous convienne. C’est que nous avons légèrement plus qu’une poitrine de fillette, mais hélas, pas assez pour remplir un bonnet B. Et nous ne sommes sûrement pas les seules ! Alors, pourquoi tant de complications ? Pourquoi ne trouve-t-on pas, dans cette taille comme dans les autres j’imagine, différentes coupes de soutien-gorge ?

Là où le bât blesse

Revenons concrètement à notre problème : dans mon cas, donc, le bonnet A est trop serré (certains pourraient aller mais ne mettent pas en valeur la poitrine, et le tour de taille est toujours trop petit : normal, ce sont des modèles pour 14-16 ans...) ; et le bonnet B est, bien sûr, trop grand ! Le tour de taille est parfait, mais le bonnet est INADAPTÉ et la conséquence, toujours la même : le bord du soutien-gorge ne colle pas au galbe du sein.

Résultat, un soutif qui parait vide, même sous les vêtements, et surtout qui n’est pas confortable. Et comme le soutien-gorge n’est pas bien maintenu par les seins (ni l’inverse) on a des frottements permanents, ça frotte, ça gratte, et les baleines ne se gênent pas pour te comprimer bien comme il faut entre les deux seins : aaarrrghh.

Si vous voyez de quoi je parle, alors vous souffrez vous aussi de cette terrible injustice du soutif.

A faire suivre !

Poses ton com’

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 8k9cf3b3tk