Bientôt mariée, je me pose beaucoup de questions…

mariage et situation nouvelle

Le mariage approche à grands pas et j’ai l’impression d’avoir encore des tonnes de choses à faire. Effectivement, il n’y a pas que les préparatifs de mariage, mais il y a aussi l’après-mariage. Avec ce grand changement beaucoup de questions me viennent en tête.

Le régime matrimonial

C’est un casse-tête pour les futurs mariés comme nous : quel régime matrimonial allons-nous choisir ? La communauté réduite aux acquêts, la communauté de biens communs ou la séparation des biens ? Nous avons eu un grand besoin de nous documenter, de nombreux dossiers relatifs à la famille nous ont beaucoup aidés.

La communauté réduite aux acquêts est conseillée aux futurs époux ne disposant pas de beaucoup d’héritage, et pour ce faire, nul besoin d’aller chez le notaire. Il s’applique automatiquement si aucun régime n’a été déclaré. Il s’agit de garder chacun ses biens reçus en héritage et de partager, en cas de divorce ou de décès, les biens acquis ensemble durant le mariage.

La communauté de biens communs est un partage de tous les biens acquis avant et pendant le mariage. En cas de décès ou de divorce, tous les biens seront répartis à parts égales.

La séparation des biens c’est que chacun dispose de ses acquis. Elle s’applique sur tous les biens avant et pendant le mariage, inscrits au nom de chacun. Ces deux derniers régimes doivent être validés devant le notaire.

Actualisation de situation dans les organismes

En plus des changements d’adresse, il est aussi nécessaire de prévenir certains organismes pour mettre à jour la nouvelle situation maritale. En premier lieu la sécurité sociale et la mutuelle, car la mutuelle d’un des époux, selon ses conditions, peut prendre en charge l’autre conjoint, donc voir auprès de chaque mutuelle et prendre celle qui convient le mieux. Si vous êtes allocataire de la CAF, cela nécessite également une déclaration de situation pour permettre un nouveau calcul des allocations. En ce qui concerne les impôts, mon futur époux et moi avons le choix, la première année, de faire une déclaration commune ou séparée, suivant également notre régime matrimoniale. Sous régime matrimonial en commun, la déclaration commune est plus avantageuse.

Le domicile conjugal

domicile conjugal

Après une réflexion faite sur le régime matrimonial, des questions plus concrètes me sont venues comme celle de notre domicile commun ? Ma future épouse et moi vivons aujourd’hui chacun dans un appartement et aucune loi ne régit ce point là. C’est le côté pratique qui va donc nous guider. Nous allons choisir l’appartement le plus grand et le plus confortable, ainsi que le mieux situé par rapport à notre lieu de travail.

Nous nous sommes réservés aussi une option de prendre un nouvel appartement pour un nouveau départ. Changement de résidence signifie donc des changements d’adresses à effectuer à La Poste ainsi qu’auprès des organismes comme la banque, la CAF, l’employeur ainsi que l’assurance et autres.

Changement de nom

Le changement de nom est une question qui me concerne surtout car si je choisis de porter le nom de mon époux, je dois passer à la mairie pour renouveler ma carte d’identité et mon permis de conduire. Tous les documents des organismes cités plus haut sont à réactualiser y compris les documents provenant de mon employeur. À la banque également sans oublier qu’il existe également la possibilité d’ouvrir un compte commun.

Au retour de notre lune de miel, ces démarches administratives occuperont bien nos journées mais quel plaisir de voir concrètement réaliser notre mariage sur tous ces aspects.

A faire suivre !

Poses ton com’

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 9j63mw4jfp