La cosmétique bio : une transmission ancienne des connaissances des plantes de femmes à femmes

Au fil du temps, les femmes se tournent de plus en plus vers la cosmétique bio. Acheter une cosmétique bio pour une femme repose désormais sur un achat réfléchi et des motivations diverses. Lorsqu’elle sélectionne une cosmétique bio plusieurs mobiles l’animent.

La cosmétique bio

Elle considère les différents intervenants dans la production, choisit un produit fabriqué dans le cadre du commerce équitable ou fabriqué localement, soutient la biodiversité et demeure soucieuse de l’environnement. Mais, l’objectif de la femme va encore plus loin, elle recherche la qualité au meilleur prix, l’efficacité et des textures et des parfums plus sensoriels qu’auparavant.

Michèle Cros : artisane herboriste de beauté

Si Michèle Cros est aujourd’hui herboriste de beauté, elle le doit à des moments précis de son enfance. C’est au cours de ses longues promenades dans la garrigue, avec son arrière-grand-mère et sa grand-mère, à respirer les parfums de plantes aromatiques, le thym et les parfums de romarin qu’elle a tissé un lien tout particulier avec les plantes. Après des études littéraires, des études d’herboristerie se sont alors imposées à elle, de façon à approfondir ses connaissances en pharmacognosie, en plantes aromatiques et médicinales. C’est ainsi, qu’en 1994, au cœur de l’Anjou, elle a créé « les Douces Angevines ». Dans son atelier-laboratoire, elle s’est entourée d’une équipe de femmes (responsable de la réglementation, esthéticienne...) de manière à « transmettre les connaissances des plantes de femme à femme à travers les générations ».

Les cosmétiques purs et vivants de « Douces Angevines »

Les cosméto-fluides de Douces Angevines se caractérisent par 100 % de fleurs et de plantes, d’une composition issue d’ingrédients bios et de 20 végétaux par fluide en moyenne. Aucun additif, ni huile, ni crèmes ne sont ajoutés. Les plantes sont issues d’un jardin médiéval. La violette sauvage, la verveine, la lavande, les huiles essentielles et précieuses proviennent du jardin, de cueillettes sauvages dans des lieux réservés ou émanent de petits producteurs d’Anjou, de France sous accord équitables. Quant aux senteurs, ce sont des fragrances végétales créées par des anciens maîtres parfumeurs. Elles ont pour fonction d’influer sur la peau, la santé et l’humeur.

Comment bien choisir la cosmétique bio pour femme ?

Pour choisir une cosmétique bio, il convient de tenir compte de plusieurs critères. Selon que la peau d’une femme est sensible, grasse, sèche… il y a forcément des fleurs et des plantes mieux adaptées que d’autres. Un autre point important dont il est nécessaire de tenir compte est que la peau doit s’adapter en permanence au vent, au froid, au soleil et à la pollution. En conséquence, il est essentiel d’adapter le soin cosmétique bio selon les saisons. Sur chaque produit sont notifiées des informations. Ces dernières précisent si le produit régénère, purifie ou hydrate la peau. Le cosméto-fluide de Douces Angevines, c’est 100 % de purs extraits végétaux et surtout il est économique puisque quelques gouttes suffisent pour combler la peau d’une femme.

A faire suivre !

Poses ton com’

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 3gni4u9573